Le home staging ajoute-t-il réellement de la valeur ajoutée ?

Venue tout droit des Etats-Unis au milieu des années 70, la pratique se généralise en France.

Pratique de plus en plus répandue depuis quelques années, le home staging est devenu presque obligatoire pour certaines agences, qui considère ça comme du marketing immobilier pur. Le but du home staging est de valoriser un bien à la vente ou à la location.

Pourquoi mettre en pratique le home staging ?

Home staging

Si on considère qu’un éventuel prospect peut avoir le coup de coeur pour votre bien dans les 90 premières secondes de la visite, il peut aussi très bien ne pas du tout être séduit par le bien en question. Le home staging vise à susciter l’intérêt chez le prospect dès les premiers instants.

Il doit pouvoir être en mesure de se dire qu’il se verrait bien vivre dans cet appartement ou cette maison. Attention cependant à ne pas tomber dans l’effet inverse, qui serait de tenter de cacher les imperfections de votre bien en jouant sur des décorations trop importantes. Ici, nous vous rappelons que le but du jeu est de valoriser votre bien et de le mettre en avant, et non pas de masquer ce qui pourrait être un frein à la vente.

De plus en plus d’agences immobilières propose ce service.

Autrefois réserver uniquement aux professionnels de la décoration, de plus en plus d’agences immobilières investissent dans ce segment, et deviennent des véritables professionnels de l’aménagement d’intérieur. Le développement de cette pratique par les agents immobiliers est presque naturel, dans le sens où ça apporte un service complémentaire qui aide à la vente du bien.

Le home staging permet avant tout d’accélérer le processus de vente. Si auparavant vous aviez du mal à vendre certains biens, il n’y a aucun doute sur le fait qu’un bien valorisé sera bien plus attrayant et donc vendu beaucoup plus rapidement. L’investissement est donc tout à fait rentable puisque si le bien se vend plus rapidement, vous économiserez sur votre budget publicité par exemple.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires


Autres articles que vous pourriez apprécier :