Des mètres carrés en plus

La maison devient trop petite ? Pensez à l’agrandir. Plusieurs solutions existent. Mais il faut d’abord passer par les démarches administratives.

Le dernier-né occupe désormais le bureau. Fini le plaisir de s’isoler pour travailler.

Il faut des mètres carrés en plus.

agrandir logement

La plupart du temps, les propriétaires songent à s’agrandir parce qu’ils ne disposent pas du budget nécessaire pour acquérir un bien plus important.

De la simple reconfiguration d’un appartement à l’aménagement de combles, la création d’une véranda, la surélévation d’une maison, des espaces de vie supplémentaires peuvent être créés.

Et en plus, ils valorisent le bien. Reste que pour se lancer dans cette aventure, il faut en priorité se soucier du droit à construire susceptible d’être refusé. Par exemple, le PLU(1) ou le COS(2) peuvent limiter les ambitions des propriétaires d’une maison individuelle.

Alors, avant de rêver maçonnerie, commencez par pousser la porte de la mairie.

Un permis de construire réformé

Le plus simple pour agrandir son logement : conserver l’existant en aménageant l’espace intérieur, une démarche non soumise à autorisation.

Ensuite, les choses se compliquent. Les propriétaires d’appartements intéressés par des combles doivent demander l’accord à la majorité des deux tiers des voix aux copropriétaires lors de l’assemblée générale.

Malheureusement, son obtention est souvent compliquée.

Dégager des mètres carrés en plus sera donc plus aisé en maison individuelle. Et bonne nouvelle, depuis la réforme du permis de construire en octobre 2007, pour créer une fenêtre de toit, aménager une pièce dans une grange ou construire une véranda de moins de 20 mètres carrés, une simple déclaration préalable de travaux auprès de la mairie suffit.

Le permis de construire devient obligatoire pour ajouter un étage, ou pour toute construction d’une superficie supérieure à 20 mètres carrés.

En outre, un bien à moins de 500 mètres d’un monument historique ne peut être modifié sans l’autorisation de l’architecte des Bâtiments de France.

Mais avant d’entamer vos démarches, n’oubliez pas : surface habitable en plus signifie impôts locaux en plus.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires


Autres articles que vous pourriez apprécier :