Tout ce que vous devez savoir pour vendre

Lorsque vous voulez vendre un bien il est important d’être bien informé de toutes les démarches nécessaires notamment le passage par un notaire.

Afin de trouver l’acheteur de votre bien il faut mettre en vente votre bien. Vous pouvez passer par une agence immobilière qui s’occupera de trouver un acquéreur ou recourir aux sites d’annonces immobilières.

prix immobilier

Veillez à bien rédiger votre annonce afin d’attirer rapidement un futur acquéreur. Donnez envie de visiter votre bien ! Prenez des photos et veillez à ce que votre maison ou appartement soient bien rangés et à ce que les photos soient lumineuses et claires.

Ne laissez pas refroidir : dès qu’un potentiel acquéreur veut visiter votre bien, prenez un rendez-vous à une date qui ne crée pas de contraintes pour lui. Ce sera un bon départ. Ne choisissez pas un jour où vous savez qu’il y aura des travaux, prenez un rendez-vous de jour (et si possible un jour de beau temps). N’oubliez pas de donner toute vos coordonnées au cas vous auriez un empêchement, cela lui évitera de se déplacer pour rien.

Les gens qui visitent ne sont pas toujours très bavards. N’hésitez pas à engager la discussion pour cerner un peu mieux leurs besoins et leur vendre les atouts de votre maison… ceux qu’ils veulent entendre et qui répondent à leurs besoins.

Commencez par une vision d’ensemble en décrivant les avantages géographiques attachés à votre bien: tranquillité, proximité des supermarchés, postes, écoles, desserte par les transports en commun, voisins sympas, infrastructures sportives…

A ce stade, quelques conseils ne sont pas inutiles : pour commencer, il faut éviter la première mauvaise impression. Gardez votre logement bien rangé et propre ! Lors de la visite ne cachez pas ce qui ne va pas, votre honnêteté sera d’autant plus appréciée.

Essayez de finir votre tour par la plus belle pièce de votre bien afin que le visiteur sorte avec un bon souvenir.

Au moment de la visite évitez que les enfants ne dorment afin d’être sur de pouvoir montrer toute les chambres, ou au contraire qu’ils soient là et agités. Rien ne vaut le calme pour apprécier une habitation. Si vous avez un animal domestique qui peut effrayer ou qui peut être agité tenez le à l’écart le temps de le visite.
Proposez au visiteur, si vous en avez, des plans de l’habitation afin qu’il puisse les étudier à tête reposée. Il peut aussi être intéressant de lui dire quels sont les matériaux utilisés : charpente en bois ou en acier.
Si vous comptez laisser des choses dans votre maison ou votre appartement comme des tringles à rideaux, équipements de placard sur mesure ou tout autre type de rangement, c’est peut-être un atout. Mais n’oubliez pas de l’inclure dans le prix de vente.

Pour rassurer le futur acheteur, précisez factures à l’appui tous les embellissements ainsi que l’entretien effectués depuis que vous êtes dans les murs. Vous laisserez l’impression d’un vendeur honnête et sérieux.
Une fois que vous aurez trouvé un acquéreur, vous signerez un compromis de vente. Ce compromis est un gage légal de réservation du bien immobilier qui laisse le temps au notaire de rassembler tous les documents nécessaires à la vente. Sur ce document, sont indiqués toutes les informations de conditions de vente du bien. Attention : le délai entre la signature du compromis de vente et la vente du bien peut être long (3 mois). Lors de la signature du compromis, un acompte de 10% est également versé au notaire qui sera ensuite déduit du prix payé lors de la transaction finale.

Si vous laissez des objets dans votre logement n’oubliez pas d’en faire l’inventaire qui sera ajouté au compromis de vente.

Le prix

Déterminer le « bon » prix est essentiel. Combien l’avez-vous acheté ? Combien avez-vous dépensé pour d’éventuels travaux ? Depuis quand y habitez vous ? Quelle est la côte du marché local ?

Ce qui compte aussi dans un prix ne se voit pas forcément en visitant: l’exposition (pièces ensoleillées), la cote du quartier, les bonnes écoles à proximité, le charme du bien, l’optimisation des espaces…

Tous ces éléments vous aideront à fixer un prix qui vous satisfera, mais qui ne paraîtra pas non plus inapproprié a l’acquéreur.

Dans le calcul du prix prenez en compte le nombre de pièces, les technologies (chauffage central électrique ou non, volets électriques, la présence de panneaux photovoltaïques, alarme, arrosage intégré, éclairage automatique extérieur…).

Certains éléments d’une maison peuvent également faire monter le prix à votre avantage. Par exemple la présence d’un balcon à Paris ou d’une terrasse sont des éléments très prisés. Une cave peut aussi être appréciée à sa juste valeur si elle est bien entretenue.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires


Autres articles que vous pourriez apprécier :